Déconfinement : Des bisous que pour papa et maman!

Comment préparer au mieux son enfant au déconfinement ?


Après ces semaines passées à la maison , voici enfin le moment de reprendre une vie quotidienne un peu plus normale , et de préparer son enfant au déconfinement !

Malheureusement, il va falloir intégrer de nouvelles façons de vivre en société, ce qui ne va pas être facile pour un petit bout qui agit sans réfléchir, instinctivement.


Pas de panique ! Voici quelques trucs et astuces de la méthode Calmer Parenting, pour aider votre enfant à prendre de nouvelles habitudes.


Le Calmer Parenting est une méthode anglosaxone d'éducation positive. Elle repose sur la coopération volontaire.


Comment appliquer les différentes techniques du Calmer Parenting à ce déconfinement ?



C'est parti ! Déroulé en 4 étapes :


Etape 1 : des règles claires


Profitez de cette situation pour réfléchir avec votre conjoint (technique du Front Uni) à votre vie de famille en général et plus précisément aux mesures de protection que vous et vos enfants allez devoir prendre à partir du 11 mai . Que souhaitez vous concrètement ?Va t-on continuer à embrasser Papi et Mamie ? Est ce qu'on va emmener les enfants au parc ? Et nos ados, quelles sorties auront ils le droit de faire ?Concertez vous et établissez des règles claires , précises, courtes et explicites .


Par exemple : Pour dire bonjour aux personnes, tu dois faire un geste de la main, les bisous et les câlins sont réservés à papa, maman et tes frères et sœurs.


Utilisez l'affirmation car un enfant de moins de 5 ans ne comprend pas la négation. Isabelle Filliozat (figure phare de la parentalité positive) appelle cela : « la formulation positive ».Ecrivez-les ou dessinez-les pour les plus petits. Et zou, accrochez ça dans un endroit où tout le monde peut le voir.


Etape 2 : la discussion préparatoire:


Maintenant, il s'agit de faire rentrer cette nouvelle règle dans la tête de votre enfant. Pas facile ! Il va falloir s'armer de patience et de ténacité.La technique de la discussion préparatoire doit se faire pendant un temps calme où l'enfant est attentif. Cette discussion doit être courte (moins d'1 mn) et répétée autant de fois que nécessaire .Alors ne perdez pas de temps si vous voulez être prêts pour le jour J !

On pose des questions à l'enfant sur la nouvelle règle mais formulées de différentes façons, l'enfant doit apporter la réponse souhaitée, si ce n'est pas le cas, on continue.Si l'enfant n'est pas disponible, on reprend cette discussion un peu plus tard. Il est nécessaire d'avoir l'attention complète de l'enfant pour que ce soit efficace.


Par exemple : Que dois-tu faire pour dire bonjour à quelqu'un ?

Que fais-tu avec ta main pour dire bonjour ?

A qui peux-tu faire des bisous et des câlins ?

Peux-tu faire un bisou à ton copain ou à ta maîtresse ?



On n'hésite pas varier les questions et à les répéter jusqu'au 11 mai !


Etape 3 : le compliment descriptif


Le compliment descriptif, technique du Calmer Parenting est la plus puissante pour amener l'enfant à coopérer.Vous allez remarquer chaque action ou petits pas réalisé vers l'attitude souhaitée.Vous allez la décrire avec des mots simples et l'associer si vous le souhaitez à une qualité, ce qui va permettre à l'enfant d'avoir confiance en lui et d'avoir une meilleure estime de lui-même.


Par exemple : Nous avons croisé la voisine, et tu n'es pas allé lui faire un bisou comme d'habitude, tu lui as fait un geste de la main. Tu es respectueux de la nouvelle règle.


Ces compliments peuvent être fait sur n'importe quel sujet et motivent fortement l'enfant à donner le meilleur de lui -même. N'oublions pas que l'enfant reçoit en moyenne 9 critiques pour 1 compliment !Vous n'y croyez pas ? Les autres peut-être mais pas vous ! Listez à la fin de la journée tout ce que vous avez dit à votre enfant et vous verrez. Vous serez surpris !


Etape 4 : L'écoute empathique


Difficile pour votre enfant de ne pas aller embrasser sa maîtresse le matin à l'école ou de faire un gros câlin à sa meilleure amie.Aidez le à mettre un mot sur ce qu'il ressent, il se sentira soulagé car compris par vous-même.


Par exemple : Je vois bien que ça te fait de la peine de ne pas pouvoir faire un bisou à ta maîtresse le matin en arrivant à l'école.

Peut être pourrais tu lui faire un dessin et tu lui donneras demain matin ?


La déception sera moins forte, et votre enfant saura qu'il peut vous parler et exprimer tout ce qu'il ressent.


Voilà j'espère que ces quelques techniques du Calmer Parenting appliquées à cette situation inédite vont vous aider.


A vous de jouer !


LE CABINET

Les Sables d'Olonne

Vendée

Pays de la Loire

Sur les réseaux

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn - Gris Cercle
  • YouTube

NOUS CONTACTER

emallard@easyfamily.fr

T: 06 22 37 54 48

© 2020 par Emmanuelle Mallard